Chiang Mai, capitale du nord de la Thaïlande et ancienne capitale du royaume de Lanna, abrite plus de 300 temples. Ci-dessous, je vais détailler ce que je pense être les plus beaux temples de Chiang Mai et qui sont essentiels pendant votre voyage en Thaïlande.

Temples de Chiang Mai à l’intérieur de la ville fortifiée

Temple de Wat Phrasing

Wat Phrasing est l’un des temples les plus importants de Chiang Mai et est situé dans la partie ouest de la ville fortifiée, au bout de la rue Rachadamnoern qui commence à la porte de Thapae. Il a été construit en 1345 par le roi Pha Yu pour enterrer les cendres de son père le roi Kham Fu. le nom Phrasing vient de l’importante statue de Bouddha qui abrite depuis 1367 et est appelé Phrasing Budha (Le Bouddha Lion). Le monastère abrite plus de 700 moines et se compose de différentes constructions.  Le plus grand est le Viharn Luang reconstruit en 1925. La plus intéressante et la plus importante est une petite salle appelée Viharn Lai Kham construite vers 1345 et rénovée au début du XIXe siècle, qui abrite la figure du Bouddha Lion bien que sa tête ait été volée en 1922. Un autre bâtiment intéressant est la Librería, construite en 1477 et facilement identifiable par sa base en pierre blanche pour éviter les dégâts des inondations.

Temple du Wat Chedi Luang

Le temple Wat Chedi Luang était autrefois le plus haut bâtiment de la ville de Chiang Mai et est situé en plein centre de la ville fortifiée. Il a été construit en 1391 par le roi Saeng Muang Ma, le huitième roi de la dynastie Meng Rai, pour abriter les cendres de son père le roi Ku Na. Au cours des années qui ont suivi sa construction a continué à se développer jusqu’à ce qu’il atteigne sa forme finale en 1475 lorsque le roi Tilokaraj l’a utilisé pour abriter la célèbre statue du Bouddha d’émeraude, que nous pouvons voir aujourd’hui à Bangkok. Il a atteint une hauteur de 82 mètres et un diamètre de 54 mètres. Cependant, en 1545, un tremblement de terre détruisit sa partie supérieure et peu après, en 1551, le Bouddha d’émeraude s’installa à Luang Prabang dans ce qui est maintenant le Laos.

Sans doute à cause de cette monumentale et impressionnante semi-détruite, Chedi est l’un des temples les plus intéressants de Chiang Mai à voir.

Temple Wat Chiang Man

Le Wat Chiang Man est le plus ancien temple de la ville fortifiée de Chiang Mai et a été construit en 1296 lorsque le roi Mengrai a fondé la ville et en a fait la capitale du royaume Lanna. Le bâtiment le plus ancien est son précieux Chedi appelé Chang Lom (Chedi des éléphants) avec une base rectangulaire et supportant une structure en pierre entourée de 15 sculptures d’éléphants. Le Grand Viharn est un autre endroit intéressant sculpté dans le bois de sa façade dans le plus pur style Lanna. Il a été rénové en 1925. Enfin, le Petit Viharn est aussi d’une grande importance. Il y a deux figures de Nagas (serpents) sur l’escalier d’entrée et abrite l’impressionnant Bouddha Phra Sila, construit en pierre au Sri Lanka il y a plus de 1000 ans. C’est une figura très vénérée et d’une grande importance pendant la célébration du Songkran, qui a lieu à la fin de la saison sèche, car elle a le pouvoir d’apporter la pluie. L’autre figure importante du Bouddha est le petit Phra Sae Tang Khamani. Fait de quartz et également connu sous le nom de Bouddha de Cristal et datant du 13ème siècle de Hari Punchai dans ce qui est maintenant la ville de Lamphun, le dernier bâtiment d’intérêt est le “Ubosot” ou salle ordonnée par les moines finement décorée et sculptée en bois peint en ocre.devant cette salle est une pierre qui est inscrit l’année de fondation de la ville de Chiang Mai (12 avril, 1296).

Get Your Guide

Dans le Wat Chiang Man normalement il n’y a presque pas de touristes car ce n’est pas l’un des temples les plus visités à Chiang Mai. Situé dans la partie nord de la ville fortifiée, il est ouvert de 6 h à 17 h et l’entrée est libre.

Temples de Chiang Mai à l’extérieur de la ville fortifiée

Wat Phratatatat Doi Doi Suthep

Le temple Wat Doi Suthep est le symbole authentique et l’une des raisons de visiter la ville de Chiang Mai. Il est situé sur une colline à environ 1000 mètres d’altitude et à environ 15 km du centre ville. Si le jour est clair, vous pouvez voir un beau panorama de la ville de Chiang Mai. Sa construction a commencé en 1386 sur ordre du roi Kuena et son Chedi baigné de feuilles d’or est vraiment magnifique. La légende raconte que le roi, face au doute sur l’endroit où enterrer les reliques du Bouddha, les déposa sur le dos d’un éléphant blanc et décida d’attendre de voir où l’animal les portait. Il a grimpé la colline Doi Suthep et après trois tours s’est agenouillé et y est mort.

L’accès au temple se fait par un bel escalier décoré de têtes de Nagas du XVIe siècle et comporte 300 marches. Si vous ne voulez pas marcher vous pouvez accéder dans un petit funiculaire pour 40 Bhats (1 Euro à la monnaie). Une option intermédiaire est de monter le funiculaire et de descendre les escaliers.

Le Wat Doi Suthep peut être visité entre 6h et 20h et se trouve à environ une demi-heure en voiture du centre ville.

Temple Wat Suan Dok

Le Wat Suan Dok a été construit dans la seconde moitié du 14ème siècle. Littéralement son nom se traduit par le Temple du Jardin des Fleurs, car en son temps, cette zone était un jardin de fleurs appartenant à la Royauté de Chiang Mai. Son importance réside dans le spectaculaire Chedi doré de style sri-lankais de 48 mètres de haut et dans les nombreux petits chedis blancs qui composent un cimetière qui abrite les cendres de nombreuses générations de rois et de gouverneurs de Chiang Mai qui ont été amenés ici par ordre de la princesse Dararasmi au début du XXe siècle. Comme beaucoup de Chedis, l’origine de la construction est d’abriter les restes du Bouddha. La légende raconte qu’en les amenant à Wat Suan Dok, les cendres se sont miraculeusement multipliées et c’est lorsque le roi Kuena en a escaladé une partie sur le dos de l’éléphant blanc qui a donné naissance à la construction du Wat Doi Suthep.

Ce Temple-Monastère abrite une université bouddhiste et est un lieu peu fréquenté par les touristes et permet de marcher et de traverser avec les moines qui y résident dans une atmosphère de tranquillité. C’est un endroit, à mon goût, très authentique et il y a aussi un petit restaurant végétarien appelé Pun Pun où l’on mange très bien et très bon marché.

Wat Suandok est situé à l’extérieur de la ville fortifiée sur une rue appelée Suthep qui commence à la porte Suthep. Vous pouvez passer cette porte en 15 minutes. L’entrée est gratuite.

Il y a beaucoup de temples à Chiang Mai qui sont intéressants à voir mais si vous avez un temps limité ces 5 options sont les plus importantes pour leur symbolisme et leur valeur culturelle pour la ville.

Quels temples avez-vous le plus envie de visiter, avez-vous des doutes sur la façon de les visiter ? Laissez-nous vos commentaires et nous vous aiderons. Et si vous avez trouvé ce que vous avez lu intéressant, partagez-le sur les réseaux sociaux.

Des articles et conseils