Un voyage est un grand projet. Pour cela, il faut convenir des moyens à employer. Habituellement, certains se découragent juste en pensant aux sous que le voyage exige. Cela ne devrait pourtant pas être le cas. Un voyage est bien possible avec un petit budget. Il suffit de savoir comment s’y prendre. Surtout, il faut maitriser les astuces de base. Vous êtes intéressé par l’initiative ou voulez tenter le coup, essayez de lire jusqu’au bout les astuces présentes dans cet article.

Choisir le bon vol pour partir en Asie

Lorsque vous prenez le temps d’analyser le projet de voyage, vous comprendrez qu’il est au-delà de vos moyens de prétendre voyager en première classe. C’est parce que vous n’en avez pas les moyens que vous cherchez des astuces. Il faut alors rester flexible sur le vol à prendre. Ne soyez pas tatillon sur les bords.

Vous devriez opter pour le minimalement propre et maximalement sécurisé, pourvu que cela entre dans votre budget. Surtout, essayez de voir s’il n’y a pas de réduction. Vous vous en sortirez plus aisément. En plus, certains vols partant de sites secondaires ou transitant par d’autres pays sont relativement moins chers. Vous pourriez admettre une ou deux escales. Cela ne fera qu’un nouveau ciel à découvrir.

Des sorties calculées

Faites le plan précis des loisirs auxquels vous pourriez vous adonner une fois à destination. Cela va vous permettre de faire des réservations, de savoir quel type de carte de touriste acheter. Les Loisirs Enchères sont de bonnes alternatives. Vous risquez d’être étonné par les offres d’un bon de cette espèce.

Évitez par exemple de boire un peu trop dans les boîtes de nuit. Le prix est souvent exorbitant. Or, votre budget ne peut pas se le permettre. Il serait judicieux de faire une before-party tranquillement avec quelques amis chez vous avant de rejoindre la boîte. Ainsi, vous ne dépenserez plus trop en boisson. Vous n’aurez que de l’énergie à libérer. La piste de danse n’attend que vous.

Pour les sites touristiques, faire des réservations à l’avance peut être une bonne alternative. Dans les musées et les monuments bien organisés, ce geste pourrait vous aider à mettre un peu de sous de côté pour ramener des souvenirs.

Voyager durant la bonne période

La haute saison est souvent une période durant laquelle les hôtels, les agences de voyages et les gestionnaires de sites touristiques sont pleins. Les tarifs grimpent et les petits budgets ont souvent du mal à s’en sortir. L’on vous recommande alors la moyenne ou la basse saison.

Au fait, peu importe la période de l’année, les lieux visités ne changent pas. Il y a juste moins de monde qu’à l’accoutumée. Sachant que le nombre de clients est considérablement moindre, les agents touristiques ne font pas des siennes pour vous servir. Vous êtes seul et traité comme le client de l’année. Même pour les vols, le prix fin novembre est différent du prix en août.

Opter pour les auberges

Le logement est l’autre détail compliqué auquel le voyageur réfléchit souvent. Il serait prétentieux de vouloir dormir dans les hôtels. Dans les villes comme Paris, ils sont chers et le service est strictement professionnel. Vous ne pourrez y côtoyer aucun autochtone.

Or, vous êtes venu pour voir du monde. Ce serait plus simple d’habiter dans une chambre d’auberge. La musique, la nourriture et les décorations originales vous attendent. Vous pourrez passer la journée dans la salle d’accueil à voir défiler des gens de la région. N’oubliez pas de comparer les prix des auberges à votre disposition. Un prix trop bas peut parfois réserver de très mauvaises surprises. Restez concentré sur les services offerts. Exigez la qualité à moindre coût.

Autre type de logement disponible, les maisons échangées. Vous pourriez prendre les réseaux sociaux comme canaux pour rencontrer des personnes qui voyagent à destination de votre lieu de départ. Vous leur confiez votre maison et prenez-la-leur. Essayez sur Facebook et vous aurez des possibilités inouïes.

Se déplacer simplement lors de votre voyage en Asie

Durant votre voyage, déplacez-vous de la façon la plus simple possible. Les moyens de bord sont nombreux. Le covoiturage, l’auto-stop, le bus, le vélo, le train et la marche sont à envisager. Cela vous évite de dépenser tout votre budget durant le voyage.

  • Covoiturage : vous aurez à partager les frais. Quelqu’un se charge de la vidange et l’autre de l’essence.
  • Auto-stop: soignez votre apparence si vous voulez faire de l’auto-stop.
  • Le train: dans les villes structurées, le train relie souvent les régions les plus éloignées. Cela devrait vous servir lorsque votre destination a été quelque peu décalée par nécessité financière.
  • Le bus: il faut vérifier les arrêts les moins chers et les trafics les moins coincés.
  • Le vélo: c’est pour les distances courtes. Un peu de vélo ne ferait que vous éviter la position ankylosante en véhicule. Vous faites aussi du sport. Vous pourriez visiter les sites ainsi au lieu de vous pavaner en véhicule ou en taxi.
  • La marche: une randonnée durant un jour vous aidera à rallier une ville voisine. C’est de l’économie et du sport.

Manger local

Épurez votre alimentation. Vous devriez avoir l’habitude de consommer des plats en boîte, en conserve, en bouteille ou autres. Certains sont même accrocs à ces denrées alimentaires très chères. Lorsque vous décidez de faire un voyage avec un petit budget, c’est sur cet élément que vous devez le plus agir. Mangez les repas cuisinés à l’auberge, au moins le diner. Pour le reste, vous pourriez faire des provisions et passer votre tablier. Il est l’heure de faire de la cuisine maison.

Travailler tout en voyageant

Les différents travaux à distance sont à prioriser lorsque l’on décide de faire un voyage avec un petit budget. Vous pourriez devenir gardien de chien. Cela vous fait de la promenade, une pierre pour deux coups. Les employés freelances sont les plus concernés par cette astuce. Si vous avez un petit job en ligne comme du Community management ou de la rédaction en ligne, c’est déjà un pas vers une entrée supplémentaire de fond.

Nos conseils et astuces